Histoire du bâtiment

Le bâtiment Tomasov faisait partie du système d’enseignement crée par Tomas Baťa. Il a été construit en 1938, conçu par l’architecte Vladimír Karfík. La construction est réalisée en modules de 6,15 m x 6,15 m,  typiques de  la ville de Zlín. Tous les bâtiments de Zlín (grands magasins, marché couvert, écoles, gratte-ciel sont réalisés en modules identiques.

La taille de ces modules ne correspond pas à une valeur utile ou calculée. Lorsque Tomáš Baťa est revenu des Etas Unis en 1914, les plans de constructions d’usines qu’il a ramené étaient cotés en pieds par unités de 20 pieds. Or 20 pieds font 6,15 M , voici l’explication anecdotique de la taille unique des modules de constructions à Zlin.

Tomasov fut toujours lié à la conception de l’enseignement et de la formation professionnelle que prônait Tomas Baťa à travers le slogan Si nous voulons avoir des collaborateurs compétents, c’est à nous de les instruire". Ainsi fut crée l’Ecole de Travail Baťa (BŠP) où les jeunes rentraient à l’age de 14 ans. L’apprentissage y est très dur, les élèves étaient logés aux Foyers de Garçons et Foyers de Filles le long du boulevard aboutissant à la Maison de la Culture. La réputation acquise par l’école étant excellente, les meilleurs enseignants y sont recrutés. Tomáš Baťa pensait que « chaque couronne investi dans l’école reviendrait multiplié dans l’entreprise ». il pensait également former les enfants jeunes avant qu’ils aient de mauvaises habitudes. Les élèves n’étaient autorisés qu’à apporter quelques vêtements à l’école. Tout le reste devait être gagné par leur travail et leur salaire.

Ces jeunes travaillaient comme des adultes de 7 h à 17 h avec une pause de 2 heures. Après le travail, ils devaient suivre 3 heures de cours. 50 % des élèves abandonnaient l’école car c’était vraiment très dur. Il reste encore quelques diplômés de cette école de nos jours , très recherchés !

L’école fut fondé en 1925 et jusqu’en 1940 , 4280 étudiants ont été diplômés.

A partir de la seconde moitié années 30, la société Baťa a besoin de cadres et d’employés pour assurer des fonctions de gestion et administratives. Il est donc crée un institut du nom de Tomasov , en l’honneur de son fondateur, pour former ces cadres. Pour cela, on selectionne les 50 meilleurs elements de l’école ABS pour suivre la formation de l’institut Tomasov. Ces éleves d’élites se surnommaient Tomášovci.

Les Tomášovci  sont formés en vue d’assumer les fonctions de gestion dans des entreprises en copiant l’élite des grandes écoles de commerce anglaises et américaines comme Harrow et Rugby.

En classe, ils doivent porter des costumes de ville avec haut-de-forme et apprendre les manières de la haute société : les belles manières, les langues étrangères, comment se tenir à table, etc. Ils doivent porter en permanence ( sauf pendant leurs heures de travail à l’usine, obligatoire pour eux aussi) jaquettes, gilets, haut-de-forme et gants.

Ils apprennent aussi le rugby, le golf et d’autres sport de « gentleman » comme l’équitation formés par des moniteurs très expérimentés.

Sur les façades de l’usine mais aussi sur les murs de Tomášov sont inscrits  les slogans suivants: "Soyons les premiers, soyons vainqueurs", "La Lutte est à l’origine de tout", "Un Jour, c’est  86 400 secondes", "Ne craignons pas les coups", "Ne soyons pas en verre, soyons en acier", "Aidons-nous nous-mêmes", "Les Forts aiment la vie", "La Force consiste en Vitesse".

On peut constater que Baťa y fait vivre l’idéal « Calocagathia » : harmonie du Corps avec Esprit.

En 1945 l’entreprise Baťa est nationalisée et le batiment Tomasov est attribué à la société Svit. Le batiment 31 est devenu un centre médical de médecine générale, de chirurgie, de gynecologie, de neurologie selon les époques et abrite en 1959 le Dr . František Bakala un éminent neurologue.

La localisation de Tomášov est intéressante : en descendant de Tomášov, vous pouvez voir les anciennes maisons d’ouvriers, toutes identiques, construites pour les ouvriers à partir de 1924. Plus bas, 3 autres édifices intéressants qui appartenaient à l’institut d’études. De nos jours, le premier abrite les bureaux de Police, le second le lycée. Au milieu, probablement le plus précieux : le mémorial Tomáš Bata, construit en 1933, en mémoire de la mort tragique de  Tomáš Bata. 

Texte tiré des archives du Dr. Jiří  Bakala

We use cookies

We use cookies to analyze traffic, remember preferences and improve the usability of the website. To give your consent, click on the "I Agree" button.

Settings I agree

You can refuse consent at any time.